Abécédaire

l'abécédaire du corps en mouvement

Actualiser

Entrer en contact avec ses sensations permet de s'actualiser. 

Parfois la pensée de nous même reste retenue dans une action antérieure, que l'on continue à faire vivre, dans le tonus ou dans différentes réponses corporelles.

Attention

Porter son attention sur une partie de son corps est un acte de décentrage. L'attention portée dans un lieu spécifique du corps favorise l'homéostasie, les échanges cellulaires, la trophicité et la circulation dans les tissus à cet endroit. 

Se décentrer peut être le plus court chemin pour revenir sur son axe.

Alignement

Aligner tête - thorax - bassin demande, au delà d'un visuel externe, une perception kineshésique de l'équilibre autour du centre de gravité de chaque partie.

Axe

L'axe du corps au niveau de la posture passe de profil par l'alignement de l'oreille, de l'épaule, de la hanche, de la malléole. 

Au niveau de la dynamique des voûtes,  l'axe est une mouvement interne qui nous porte entre ciel et terre. Dans lequel on se rassemble, ou au delà duquel on se perd parfois.

Angoisse

Sensations envahissantes qui ne trouvent pas sens dans le champ de nos représentations.

chute

Emotion

Expression du corps, qui génère une ou des sensations spécifiques (modification de la respiration, du rythme cardiaque,  du tonus, du systéme neuro végétatif... ) et permet (ou pas..) d'actualiser un vécu psychique.

Engager

Engager un mouvement par l'épaule nécessite de bouger à partir de cette épaule. Le même mouvement de tendre le bras peut être engagé par l'épaule ou engagé par la main, cela ne mobilise pas les mêmes chaînes musculaires.

Expérimenter

La conscience corporelle est le fruit d'une expérience. Savoir le corps n'est pas le connaître. Expérimenter un savoir est l'occasion de le passer au filtre de nos sensations, de nos émotions. De chercher, en s'appuyant un temps sur l'imaginaire. Acceptant ensuite de remettre en cause la représentation au regard de la sensation naissante.

Horizontale

Imaginer

Quand elle porte une conscience nouvelle sur une région du corps, guidée par la représentation que je propose la personne va ouvrir son imaginaire et laisser se mettre en place sa propre représentation. Elle se tend vers les sensations que cela fait naître et parfois les sensations ne sont pas accessibles tout de suite. Accepter le temps ou seul l'imaginaire nous conduit dans cette région du corps et où l'on ne connait pas encore  la sensation est une étape importante. Plus tard la sensation viendra donner forme au paysage interne et permettra d'ajuster la représentation.

Irriguer

La pensée irrigue le corps. Pensée consciente ou inconsciente. Les dynamiques corporelles répondent à notre pensée. On peut être allongé au calme et avoir un tonus corporel qui répond à la pensée de soi en action. Revenir à la sensation d'appui permet alors d'ajuster le tonus à la position du corps en repos.

Masse

Partie du corps considérée à partir de sa masse. Masse de la tête, du thorax, du bassin, forment les 3 masses, dont l'alignement des centres de gravité détermine l'axe du corps.

Perception

Sensation + représentation

Pesanteur

Grâce à elle nous nous portons. Il s'agit d'en faire une alliée.

Poussée repoussée

Poids 

Suspension

la suspension est la dynamique de redressement en retour du tomber dans l'appui.

Redressement

Représentations

Organisation mentale qui découle d'une construction de la pensée consciente ou inconsciente.

Support qui apporte du sens, ou le questionne. Ouvre un champs de manifestations créatives ou le limite.

Sensation

La sensation est une information venue s'exprimer dans notre corps. Elle nous permet d'actualiser la relations à notre corps. La sensation est un ici et maintenant.

C'est une réponse à une question. C'est aussi le point de départ d'une action.

Souffrir

« La douleur est le désordre du souffrir » selon Nietche. Alors qu'est ce que souffrir ? ...expérimenter ?

Tonus de vigilance

Le tonus de vigilance est l'effort musculaire minimale qui permet de soutenir une action, un déplacement, un appui. 

Tomber

Tomber une partie du corps plutôt que de laisser tomber suggère une action spécifique sur le tonus. Décontracter est une intention au même titre que de contracter. Ce terme convoque une relation à la pesanteur.

Torsion

Verticale

Vieillir

Nous croissons de la naissance à 25 ans et décroissons de 25 ans à notre mort, alors qu'est-ce que vieillir?